Thick Board #2 : Criminalisation de la société civile et des fugitifs

Tableau épais 2 - Criminalisation de la société civile et des fugitifs

Dans cet épisode, je parle à Hendrik Simon, qui risque jusqu'à 20 ans de prison pour avoir sauvé des vies en Méditerranée en tant que membre de l'équipage d'Iuventa, et à Sean Binder, qui a passé plus de trois mois en prison en Grèce pour avoir sauvé et aidé des gens en mer Égée.

Ce n'est pas digne de l'Union européenne, c'est pourquoi j'ai invité ces deux militants et de nombreux autres à Bruxelles pour parler de la manière de mettre fin à la criminalisation des travailleurs humanitaires. Ils méritent nos remerciements, pas la prison.

Nous risquons jusqu'à 20 ans de prison et jusqu'à 15 000 € d'amende par personne que nous avons sauvée de la Méditerranée".

Henrik Simon

"J'ai passé plus de trois mois en prison pour avoir essayé d'aider les gens".

Sean Binder

Liens vers le spectacle